À propos

Jérémy Frey

Derrière ce grand sourire se cache un chercheur en informatique ayant réalisé sa thèse à l’université de Bordeaux. Pendant mon temps là-bas j’ai fait partie du Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI) et j’ai travaillé chez Inria en tant que membre de l’équipe Potioc.

Le point de départ de ma thèse a été l’évaluation de l’interaction homme-machine à l’aide de l’électro-encéphalographie, mais rapidement je me suis intéressé à la manière dont les capteurs physiologiques peuvent modifier nos rapports avec les ordinateurs, puis aux changements qu’ils peuvent apporter aux relations entre individus. Si cela sonne comme étant un vaste programme c’est pas ma faute : il est difficile pour un ancien étudiant en sciences cognitives de ne pas penser hors cadre.

Après la fin de ma thèse j’ai enseigné pendant un semestre en tant qu’ATER à l’université de Bordeaux, et j’ai passé quelques mois en tant qu’ingénieur de recherche chez Inria, rattaché à l’équipe Athena. Fin 2016 j’ai rejoint Ullo comme chargé de la recherche et de l’innovation. C’est là l’opportunité de transférer certains des travaux effectués chez Inria afin qu’ils puissent servir pour de bon, pour aider de vrais gens.

À partir de mai 2017 je rejoindrai en comme post-doc le MiLAB à l’IDC Herzliya, en Israël. Sous la supervision de Jessica Cauchard, je continuerai là-bas mes recherches autour d’un biofeedback partagé, poursuivant la vision d’interactions implicites et d’un environnement adaptatif.

Sous le capot

Jekyll + thème Skinny Bones + hébergement GitHub Pages = un site un peu geek sur les bords.

Contact

Si vous voulez m’envoyer un message – et n’hésitez pas à le faire ! – adressez un e-mail à jfrey chez ullo point fr (anti-spam de folie !).

Bien que je sois du genre à souffrir d’une limitation à 140 signes, je sévis de temps à autre sur Twitter : @jfrey_xx.