Stereo + EEG = confort visuel

Les affichages stéréoscopiques se popularisent. Vous les connaissez, ils sont souvent appelés affichages “3D”, ils vous font payer plus cher vos places de cinéma et effraient les parents quand leur progéniture passe des heures à jouer àt des jeux 3DS.

De par les mécanismes qui permettent de produire l’illusion de profondeur, de la fatigue ou même certaines douleurs peuvent apparaître dans des cas particuliers. Afin de réduire ces symptômes et de permettre aux systèmes de s’adapter automatiquement aux utilisateurs, nous utilisons l’EEG (électro-encephalographie) afin de mesurer en temps (presque) réel le confort visuel. L’enregistrement de l’activité cérébrale aide à évaluer plusieurs composants de l’interaction homme-machine, pour une meilleure expérience utilisateur – voir le projet dédié qui estime plusieurs construits à al fois.

Associated publications